festival-cinema-labaule-2015

Culturel

Mardi 17 novembre 2015

Le palmarès du 2e Festival du Cinéma et Musique de Film de La Baule 2015


Le film tunisien de Leya Bouzid, « À peine j’ouvre les yeux », a remporté le plus grand nombre de suffrages au Festival du Cinéma et Musique de Film de la Baule, du 11 au 15 novembre, en étant récompensé de trois Ibis d’or.

L’actrice Baya Medhaffer est montée à trois reprises sur la scène du palais des congrès Atlantia, samedi soir à La Baule, où elle a reçu l’Ibis d’or de la meilleure actrice (ex-aequo avec Ghalia Benali).

« A peine j’ouvre les yeux », le film qu’elle représentait a obtenu deux autres distinctions : l’Ibis d’or de la meilleure musique de film (signée Khyam Allami), et celui du meilleur film.

Gaya a lu un message de la réalisatrice Leya Bouzid, 31 ans, dont le film raconte l’histoire d’une jeune tunisienne chanteuse d’un groupe de rock engagé qui se bat pour sa liberté d’expression. Elle a rappelé les attentats qui ont touché Tunis et Sousse avant Paris. « J’ai envie de vous dire que notre élan de vie est inaliénable. Vive la vie, la musique, et la liberté. Personne n’arrivera à les tuer », a lancé l’actrice au nom de la réalisatrice.

Deux autres films se sont distingués samedi soir : « La Passion d’Augustine », de la québécoise Léa Pool (Ibis d’or du meilleur scénario et Ibis d’or prix du public) et « L’Orchestre des aveugles » du marocain Mohamed Mouftakir (Ibis d’or du meilleur acteur-Groupe Barrière pour les comédiens Younes Megri et El Jihani Llyas, ex-aequo).

Palmares 2015

Ibis d’or du meilleur film

« A peine j’ouvre les yeux » de Leyla Bouzid (Tunisie)

Ibis d’or de la meilleure musique de film :

Khyam Allami pour « A peine j’ouvre les yeux » de Leyla Bouzid (Tunisie)

Ibis d’or du meilleur scénario :

« La Passion d’Augustine » de Lea Pool (Canada, Québec)

Ibis d’or du meilleur acteur – Groupe Barrière :

Younes Megri et El Jihani Llyas (ex-aequo) pour « L’Orchestre des aveugles » de Mohamed Mouftakir (France / Maroc)

Ibis d’or de la meilleure actrice :

Baya Medhaffer et Ghalia Benali (ex-aequo) pour « A peine j’ouvre les yeux » de Leyla Bouzid (Tunisie)

Ibis d’or Prix du public :

« La Passion d’Augustine » de Lea Pool (Canada, Québec)

Ibis d’or du meilleur court métrage :

« La Veilleuse » de Joan Borderie (France)